Share this:
The J.W. McConnell Family Foundation | Fostering a more innovative, inclusive, sustainable, and resilient Canada.
Twitter Facebook
Se joindre à la conversation
Pleins feux sur les nouvelles subventions
Les administrateurs de la Fondation de la famille J.W. McConnell ont approuvé l’octroi des subventions et contributions suivantes :
Climate Smart (360 000 $), pour soutenir le renforcement de son activité principale et son expansion en Colombie-Britannique et en Alberta.
Santé mentale pour enfants Ontario (350 000 $), pour soutenir l’élaboration d’une stratégie d’expansion du programme New Mentality (Mentalité nouvelle).
Greater Vancouver Food Bank Society (350 000 $), pour soutenir le travail de l’organisme en vue de faire la transition vers un modèle de carrefour d’alimentation communautaire.
Journalistes pour les droits humains (450 000 $), pour soutenir la formation de jeunes journalistes autochtones et bâtir la capacité des grands médias de rapporter de façon plus approfondie les récits touchant les Autochtones.
Oceana Canada (350 000 $), pour soutenir le travail en vue d’établir des politiques nationales, réduire la capture accessoire et protéger les habitats marins.
Fondation Omega (300 000 $), pour soutenir le programme SmartSAVER par la création de Start My RESP — une plateforme d’inscription au REEE en ligne.
Sustainability CoLab (200 000 $), pour soutenir l’encadrement accru des membres ainsi que l’élaboration d’outils qui appuient le travail de l’organisme et renforcer son modèle de gestion.
Pleins feux sur
Activités, ressources et nouvelles de la collectivité
Il est maintenant possible de s’inscrire à la 8e assemblée nationale du Réseau pour une alimentation durable : Une vague de changement, vers une alimentation durable pour tous, qui se tiendra du 13 au 16 novembre à Halifax.
Video Social Innovation in Canada
L’innovation sociale
au Canada :

Voyez l’entrevue de la Fondation BMW sur l’innovation sociale au Canada avec le directeur général de SiG, Tim Draimin, et le président-directeur général de la Fondation, Stephen Huddart.
Voir la vidéo.
Sommet sur l’impact collectif :
À l’occasion du premier sommet sur l’impact collectif de l’Institut Tamarack — du 6 au 10 octobre, à Toronto — joignez-vous à des maîtres à penser et des praticiens pour explorer les moyens d’engendrer un changement d’envergure à partir d’une approche d’impact collectif. En savoir plus.
Le guide de
l’innovateur social :

Lisez The Social Innovator’s Guide
 
to Systems Thinking: Realizing the Ultimate Impact of Community-based Innovations
, un article de blogue
de Tim Draimin, directeur général
de SiG.
Toutes nos félicitations à des collaborateurs de longue date de la Fondation, Al Etmanski et Vickie Cammack, pour leur récente nomination à titre de membres de l’Ordre du Canada.
Pour des ressources sur
l’Innovation sociale, visitez
SiG Knowledge Hub
Pour les dernières nouvelles de
la Fondation, consultez www.fondationmcconnell.ca et joignez-vous à la conversation sur Twitter et Facebook.
Nouvelles de juillet
Réflexions issues de la
table ronde 2014 sur l’évaluation
La semaine dernière, la Fondation fut l’un des hôtes [1] de la table ronde sur l’évaluation à Montréal. Établi à Washington DC, ce réseau d’une trentaine de fondations des É.-U. et du Canada se réunit tous les 18 mois pour étudier un cas lié à la stratégie et l’évaluation philanthropiques. Cette fois-ci, le groupe s’est penché sur Génération de l’innovation sociale (SiG), un partenariat de sept ans entre la Fondation, l’Université de Waterloo, MaRS Discovery District et le Plan Institute en vue de stimuler une culture de l’innovation sociale continue au Canada.
À bien des égards, SiG est un succès. Grâce à un heureux mélange d’intention et de hasard, on entend de plus en plus parler d’innovation sociale et, de concert avec le bureau national de SiG, les partenaires ont également contribué – ensemble et chacun de leur côté – à renforcer la capacité du Canada de s’attaquer à des difficultés systémiques complexes et tenaces. Citons, par exemple, le rôle de SiG dans l’introduction de l’investissement d’impact et des laboratoires sociaux; le premier ministère de l’Innovation sociale, en C.-B.; l’enseignement et la recherche sur la nature du changement systémique; l’introduction de nouvelles plateformes philanthropiques telles qu’Innoweave. Et l’on pourrait en citer bien d’autres.
Certains s’étonnèrent que le cas pédagogique accorde tant d’importance aux deux premières années du programme. On ignorait alors s’il y avait la moindre chance de succès ou si le programme lui-même allait survivre. C’était une période de confusion, de doute et de conflit. Alors, pourquoi s’y attarder? Comme dans les sciences ou les affaires, l’innovation en philanthropie comporte des risques et parfois des échecs. Les échecs intelligents, comme les appela Ashley Good, de Fail Forward, lors de son atelier qui suivit la table ronde, exigent de l’honnêteté et de l’humilité – ainsi que de la patience et de la générosité envers soi-même et envers les autres au fur et à mesure que l’on tire des leçons de ses échecs.
Innoweave et l’impact collectif
dans The Philanthropist
Un article d'Aaron Good et de Doug Brodhead paru récemment dans The Philanthropist, Innoweave and Collective Impact: Collaboration Is Just the Beginning (Innoweave et l'impact collectif : la collaboration n’est qu’un début), explique l’importance pour Innoweave d’offrir un module Impact collectif et ce qu’il espère réaliser, en citant l’exemple d’organismes qui utilisent ces approches avec succès pour s’attaquer à des problèmes complexes.
Vous trouverez ici la version intégrale de l’article.
Pour en savoir plus sur Innoweave — un programme de la Fondation de la famille J.W. McConnell, réalisé en collaboration avec SiG, des maîtres à penser, des universitaires et des partenaires du secteurs public, privé et sans but lucratif — consulter www.innoweave.ca.
Nouvelles de la Finance sociale
Alors que la Fondation est à élargir ses activités du volet Finance sociale, à la recherche de moyens d’accroître l’accès du secteur communautaire aux outils financiers pour s’attaquer aux défis les plus pressants de la société, nous sommes ravis d’annoncer la création de partenariats avec le Fonds de progrès communautaire (FPC) et la Société d’épargne des Autochtones du Canada (SÉDAC).
L’engagement financier de 2 000 000 $ envers le Fonds de progrès communautaire s’ajoute au portefeuille d’investissements liés à des programmes (ILP) de la Fondation, ce qui lui permet de diversifier son portefeuille tout en exerçant un impact social. En savoir plus sur le FPC.
Avec un engagement financier de 150 000 $, la Fondation est fière d’appuyer la Société d’épargne des Autochtones du Canada, incorporée en 2005 à titre de fonds qui aide les peuples autochtones à mieux contrôler leur développement économique. En savoir plus sur notre appui.
Nouveau rapport
Mesurer le cercle : tendances émergentes dans le secteur philanthropique pour les collectivités des Premières nations, métisses et inuites au Canada
Measuring the Circle: Emerging Trends in Philanthropy for First Nations, Métis and Inuit Communities in Canada, un nouveau rapport du Cercle sur la philanthropie et les peuples autochtones (Le Cercle), présente les résultats clés d’un programme de recherche d’un an en vue de comprendre le financement non gouvernemental pour les bénéficiaires et causes autochtones au Canada.
Vous trouverez ici la version intégrale du rapport.
Pour en savoir plus sur Le Cercle, consulter www.philanthropyandaboriginalpeoples.ca.
Nouvelles du personnel
Nous sommes heureux d’accueillir ces nouveaux membres dans notre équipe :
Chad Lubelsky
Directeur adjoint, programmes

Avant son arrivée à la Fondation, Chad a été directeur général au Santropol Roulant; a travaillé au réseautage mondial, à l’élaboration des politiques et au plaidoyer avec l’Association pour le progrès de communications en Afrique du Sud; et a été agent des politiques à la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire. Chad détient deux maîtrises – en leadership et en communications électroniques.
Nicolina Farella
Directrice adjointe, programmes

Avant son arrivée à la Fondation, Nicolina a travaillé avec le consulat général britannique à titre d’agente, science et innovation; avec Ashoka Canada, à la coordination du processus de sélection des boursiers; et à titre de consultante auprès de plusieurs organismes écologistes et de développement international au Canada et au Brésil. Nicolina détient une maîtrise et un Ph. D. en sciences de l’environnement.
Richard Plummer
Gestionnaire, programme de sensibilisation, Innoweave

Richard apporte à la Fondation plus de 20 ans d’expérience dans le secteur sans but lucratif et le secteur de la santé. Il a notamment occupé des postes de leadership au YMCA-YWCA, à Helix Hearing Health Care ainsi qu’à Centraide Ottawa, où il a récemment occupé le poste de directeur principal des programmes communautaires.
La fondation de la famille J.W. McConnell
1002 Sherbrooke Ouest, Bureau 1800, Montréal, Québec H3A 3L6