Nouvelles d’août
La création de places : qu’est-ce que c’est?
La création de places (placemaking) est un phénomène en plein essor dans les villes canadiennes. Dans tout le pays, des équipes de création, des citoyens et des mairies réinventent et redéfinissent le rôle d’édifices et d’espaces abandonnés et sous-utilisés pour répondre à des besoins insatisfaits de la collectivité – ou juste pour insuffler de la joie et du plaisir dans un quartier. Quand ils sont bien faits, ces projets ouverts à tous favorisent la santé, la polyvalence et la diversité culturelle des quartiers, exercent un impact sur des questions et des institutions plus vastes, et finissent par modifier les politiques et les budgets municipaux.
L’article de fond du mois porte sur la création de places au Canada, citant diverses expériences, dont celles de titulaires de subventions de la fondation.
Il y a dix ans, quiconque se promenait dans les ravins de la section de Lower Don Valley à Toronto aurait à peine remarqué une briqueterie centenaire, abandonnée au milieu des broussailles et des marécages. Aujourd’hui, grâce à l’esprit visionnaire de la Fondation Evergreen, au soutien de trois paliers de gouvernement et à une foule de donateurs publics et privés, ce terrain de 40 acres négligé depuis des années est un actif communautaire prospère. Oui, il y a toujours des broussailles et des marécages, mais on y trouve aussi des jardins d’enfants, des sentiers pédestres, une briqueterie transformée en galerie d’art et en salle de conférence, un marché fermier, des classes de plein air, un grand ensemble de bureaux ayant la certification LEED platine, des ateliers et un restaurant. Evergreen Brick Works est devenu une vitrine mondiale de la création de places.  

Avec la tenue de la Placemaking Week, du 12 au 17 septembre à Vancouver et plusieurs autres projets ou activités en cours, le mouvement de la création de places est plus évident que jamais au Canada.
En savoir plus
Libérer le potentiel d’innovation autochtone
Le tout nouveau Fonds de démonstration de l’innovation autochtone (FDIA) fournit des capitaux indispensables à des projets d’innovation sociale à leurs débuts, afin d’accroître leur impact sur des collectivités autochtones de tout le Canada. Le fonds a été mis sur pied par la fondation en partenariat avec l’Association nationale des centres d’amitié et Affaires autochtones et du Nord Canada. Le FDIA offre deux possibilités de financement aux collectivités ou aux organismes : un volet accompagnement, soit 10 000 $ à 20 000 $ pour l’élaboration de projets d’innovation sociale ou d’entreprises autochtones; et un volet impact pour les projets plus avancés, soit jusqu’à 100 000 $ pour élargir les projets à succès afin de partager le savoir acquis avec d’autres projets d’innovation sociale autochtones et les soutenir.
En savoir plus et faire une demande
Inscrivez-vous au deuxième Sommet pour l’innovation autochtone tenu en novembre prochain
Vous pouvez maintenant vous inscrire au deuxième Sommet pour l’innovation autochtone (SIA2016) tenu à Edmonton du 7 au 9 novembre. Dans la foulée du succès du sommet précédent – le premier sommet voué à l’innovation sociale conçu par des Autochtones, pour des Autochtones –, SIA2016 réunira des innovateurs sociaux de premier plan, des entrepreneurs sociaux et des leaders autochtones du Canada pour ce qui s’annonce comme une rencontre historique. On y verra notamment des auteurs comme Joseph Boyden et Tomson Highway, et d’autres conférenciers remarquables, le tout dans un format interactif unique en son genre.
En savoir plus et s’inscrire
Nouvel ouvrage : Mapping Momentum: A Snapshot of the Emerging Field of Systems Change
« Alors que l’humanité atteindra les 9,7 milliards de personnes d’ici l’an 2050, que les nouvelles technologies se développent et que l’on constate les défis croissants liés à la capacité porteuse de notre planète, on discute de plus en plus des systèmes et de la façon dont ils changent ou dont ils sont créés… C’est dans ce cadre qu’un mouvement commence à prendre de l’ampleur : une communauté de praticiens œuvrant à modifier les systèmes en place qui ne sont plus adaptés à leur finalité pour en créer de nouveaux, conformes aux réalités actuelles. »  

Ces mots sont tirés de la préface d’un nouvel ouvrage de Rachel Sinha de The System Studio, et Tim Draimin, directeur général de Social Innovation Generation. Mapping Momentum: A snapshot of the emerging field of systems décrit les divers rôles requis pour bâtir le champ du changement systémique et le genre de difficultés auxquelles s’attaquent des organismes avant-garde (en anglais seulement).
Lire l’ouvrage et le télécharger
Émergence d’une communauté de pratique pour les labs d’innovation sociale canadiens
Les labs d’innovation sociale offrent un point d’entrée prometteur pour le travail collaboratif qui aborde les causes profondes de problèmes sociaux tenaces, quand aucune institution ni aucun secteur ne peut résoudre à lui seul un enjeu complexe et qu’une seule solution ou une seule intervention se révèlera sans doute inopérante. Plus tôt cet été, la fondation a réuni des membres de son personnel avec un groupe de praticiens de l’Energy Futures Lab du groupe The Natural Step, du Labis de l’Institut du Nouveau Monde, du MaRS Solutions Lab et de WellAhead afin de tirer des leçons du travail réalisé dans divers domaines partout au Canada.
Une première leçon? Nous avons besoin d’une communauté de pratique où les divers groupes peuvent partager ce qu’ils ont appris et échanger sur leurs difficultés et l’approche différente adoptée par chacun.
En savoir plus sur les leçons tirées du lab
Appel de demandes : RECODE et SoJo offrent des fonds d’appoint pour soutenir l’entrepreneuriat social dans les écoles
RECODE s’est associé à SoJo pour offrir des subventions d’appoint aux écoles d’études supérieures désireuses d’intégrer à leur travail pour le changement la plateforme de formation en entrepreneuriat social de SoJo. La plateforme en ligne de SoJo a pour but d’appuyer les programmes d’entrepreneuriat social et d’innovation sociale livrés par des incubateurs, des campus, des bailleurs de fonds et des organismes de formation. RECODE et SoJo verseront à cinq écoles une subvention d’appoint correspondant à 50 % du coût d’achat d’une licence d’entreprise d’un an de la plateforme de SoJo. 

Les demandes sont acceptées jusqu’au 30 septembre 2016 et seront approuvées de façon graduelle jusqu’à l’octroi des cinq subventions.
Faire une demande
Hommage
Les collègues et amis de Pamela Hartigan – une référence en matière d’entrepreneuriat social – ont été peinés d’apprendre son décès récent. En 2009, Madame Hartigan est devenue directrice fondatrice du Centre Skoll pour l’entrepreneuriat social de l’Université d’Oxford. Elle avait été auparavant directrice fondatrice de la Fondation Schwab pour l’entrepreneuriat social. Elle a écrit avec John Elkington l’ouvrage The Power of Unreasonable People: How Social Entrepreneurs Create Markets that Change the World.  
Dans son hommage, Elkington laisse le mot de la fin à Madame Hartigan :
  « Les entrepreneurs ne sont pas des personnes raisonnables : ils n’acceptent jamais les choses telles qu’elles sont, voient des possibilités quasiment partout, tirent parti de leurs erreurs et transforment les systèmes de l’intérieur. Mais ils ont aussi besoin de partenaires pour réussir – membres d’une équipe, autres entreprises et gouvernements. Et il est important de bâtir des ponts pour permettre à ces partenariats de s’épanouir. »
Voici quelques billets ayant piqué notre intérêt ce mois-ci.
Sécurité alimentaire et patrimoine culturel en alimentation dans le nord du Manitoba
Carl McCorrister explique comment un jardin communautaire a contribué à récupérer et rebâtir le patrimoine agricole de la Première nation de Peguis.
Favoriser un engagement régulier des participants pour un impact maximal
Anna Godefroy, directrice du Binners Project, explique comment l’engagement régulier peut contribuer à bâtir l’esprit communautaire.  
Tomber dans le piège du programme
Dans son dernier billet, Mali Bain de WellAhead se demande si le projet n’est pas devenu à son insu le genre de programme de santé mentale qu’elle voulait justement éviter.  
Voir tous les billets de blogue
Bravo! 
Bentall Kennedy reçoit les meilleures notes de
UN PRI
Félicitations à Bentall Kennedy, conseiller en placements immobiliers de la fondation, qui vient de recevoir la cote A+ en stratégie et gouvernance, et la cote A pour les placements immobiliers de la part de UN PRI (Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies), chef de file mondial en matière d’investissement responsable. Le 2015 Global Real Estate Sustainability Benchmark (GRESB) a reconnu les réalisations de l’entreprise dans ce domaine en lui décernant la première place dans son groupe de pairs, une reconnaissance obtenue à quatre reprises au cours des cinq dernières années.
Organization Unbound accepté comme projet Greenhouse de l’Institut Marion
Nous sommes heureux d’annoncer qu’un partenaire de la fondation, Organization Unbound, vient d’être accepté comme projet Greenhouse de l’Institut Marion. Le programme Greenhouse offre du soutien et des conseils à des projets émergents qui changent profondément les choses dans le monde. L’Academy of Management Review a aussi décerné au cofondateur d’Organization Unbound, Warren Nilsson, le prix 2015 du meilleur article pour son texte Positive Institutional Work.
Le tableau de bord interactif de Climate Smart en matière d’énergie et d’émissions des entreprises remporte le prix du Climate Colab
Le titulaire de subvention de la fondation Climate Smart a remporté le premier prix du Climate CoLab’s Smart Zero Carbon Cities Challenge pour son tableau de bord interactif en matière d’énergie et d’émissions des entreprises. Le tableau de bord permet aux villes de comprendre et de suivre les émissions des entreprises sur son territoire – selon le secteur, la taille de l’entreprise et la source des émissions.
Nouvelles de la collectivité 
Réinventer l’imprimé et l’emballage dans une économie circulaire

Un titulaire de subvention de la fondation, The Natural Step, recrute des participants en vue de la première phase du CEIL (Lab d’économie circulaire de l’Ontario). Le lab va tester et appliquer des solutions issues de l’économie circulaire afin d’optimiser la valeur et d’éliminer le gaspillage en améliorant la conception des matériaux, produits, systèmes et modèles d’affaires. Le Rapid Lab de la première phase du CEIL portera sur l’imprimé et l’emballage en vue d’élaborer une nouvelle vision de l’avenir du papier et des matériaux d’emballage dans une économie circulaire.
Le Centre national pour la vérité et la réconciliation cherche des membres pour le cercle des survivants (NCTR)
Le Centre national pour la vérité et la réconciliation lance un appel aux organismes, groupes, collectivités et personnes des Premières nations, inuits et métis de tout le Canada afin de pourvoir des postes pour le cercle des survivants du NCTR. Les membres du cercle des survivants offriront des conseils et une orientation au NCTR sur un vaste éventail de sujets.
À l’agenda 
Voici des activités et des conférences auxquelles nous assisterons à l’automne 2016. Cliquez sur les liens pour en savoir plus et vous inscrire.

Forum mondial de l’économie sociale
7-9 septembre, 2016: Montreal
Plus de 2000 participants convergeront vers Montréal pour réfléchir à la collaboration entre les gouvernements locaux et l’économie sociale et solidaire en vue d’améliorer le développement des villes.


Placemaking in Canada
17 septembre: Vancouver
Joignez-vous à des urbanistes canadiens de premier plan pour une discussion sur l’essor de la création de places et du domaine public dans des villes de tout le pays dans le cadre de l’événement International Placemaking Week.

Community
Change Institute

26-30 septembre: Toronto

Le Community Change Institute offre aux leaders et aux activistes du monde entier une occasion d’apprentissage entre pairs désireux d’assurer que leur collectivité réagisse aux difficultés avec compassion et créativité.
Pour des ressources sur l’Innovation sociale, 
visitez le SiG Knowledge Hub.
Twitter Facebook
Se joindre à la conversation!