Comme on le découvrira dans la publication, accroître la résilience signifie, pour la fondation, investir dans la capacité des Canadiens de relever des défis à de multiples niveaux. Notre concept de la résilience établit un lien entre les systèmes social et écologique, entre les personnes et la nature, et peut être concrétisé localement au niveau de la personne, de la famille ou de la communauté, ainsi qu’à l’échelle nationale et même mondiale. Chez la personne, la résilience augmente grâce à l’acquisition de compétences, d’atouts, de confiance et de qualités de chef, et par l’accès au savoir et aux réseaux sociaux. Les communautés tirent leur force d’un abondant capital social, d’une société civile dynamique, de réseaux de soutien informels et d’une culture de participation active des citoyens.