L’accélérateur de finance des solutions est conçu pour appuyer les intermédiaires qui travaillent sur des produits financiers novateurs visant à combler les lacunes du marché dans des domaines en harmonie avec les ODD au Canada. L’accélérateur comprend trois types de soutien pour aider les intermédiaires à atteindre leurs objectifs.

 

Accès à du financement 

Les candidates et candidats sélectionnés auront accès à un soutien financier varié, y compris des capitaux concessionnels. Le programme vise à soutenir les intermédiaires qui ont besoin d’un financement opérationnel en début de parcours. Cela veut dire des intermédiaires qui ont dépassé l’étape de conception et requièrent de l’aide pour commencer l’étape de mise en œuvre.

 

Mentorat et soutien

Créer des produits financiers novateurs qui abordent les enjeux sociaux et environnementaux cruciaux de notre époque, et accroître leur ampleur peut sembler un travail lent et solitaire. Nous reconnaissons qu’il s’agit d’un défi et c’est pourquoi nous souhaitons offrir aux candidates et candidats sélectionnés un soutien en matière de réseautage et de renforcement des capacités.

 

Accès à des fournisseuses et fournisseurs de services chevronnés

Nous coordonnerons l’accès à un bassin d’expertes et d’experts de secteurs variés qui pourront fournir du soutien technique aux candidates et candidats sélectionnés. Ces derniers représenteront à la fois des organismes traditionnels, par exemple des firmes comptables ou juridiques, et des organismes offrant des services plus axés sur l’impact. Nous entreprenons ces travaux pour tenter d’améliorer le nombre et la qualité des fournisseuses et fournisseurs de services au sein du marché de la finance sociale.

 

Quel écart de marché le programme tente-t-il de combler?

Les formes traditionnelles d’octroi de subventions et d’investissement d’impact ne sont pas suffisantes pour aider à résoudre nos problèmes sociaux et environnementaux. Les subventions se limitent aux organismes de bienfaisance enregistrés et les investissements d’impact sont trop petits ou risqués pour attirer les investisseuses et investisseurs conventionnels. C’est pourquoi il faut appuyer les intermédiaires financiers capables d’atténuer le risque des investissements, de proposer une valeur ajoutée aux investisseuses et investisseurs, ainsi qu’aux entreprises détenues, et d’orienter efficacement des capitaux vers les communautés, organismes ou groupe dans le besoin.

Les intermédiaires financiers sont parfaitement positionnés pour regrouper des sommes considérables de capitaux diversifiés et les orienter efficacement vers des organismes, des groupes ou des communautés dans l’ensemble du Canada. Cependant, ces intermédiaires rencontrent souvent des obstacles au moment de concevoir et de tester leurs mécanismes financiers novateurs. Ils doivent donc pouvoir accéder à un financement de préconception et à des capitaux précurseurs, et il manque cruellement des deux en ce moment.

L’accélérateur vise à accélérer le taux et l’envergure du changement au sein du marché. Il peut y arriver en aidant les intermédiaires à être prêts à l’investissement pour ensuite les jumeler avec des capitaux institutionnels.