Qu’entend-on par infrastructures sociales?

« Les infrastructures sociales » renvoient à l’ensemble des dispositions et investissements organisationnels qui touchent les relations, les structures et les systèmes sociaux qui nous permettent de créer un monde plus juste, résilient, équitable et durable. Cela inclut des actifs sociaux, économiques, environnementaux et culturels.

Les établissements d’éducation peuvent se servir du concept d’infrastructures sociales pour organiser et communiquer les travaux effectués pour créer un changement social positif et une prospérité économique durable. Faire connaître ces travaux représente un facteur important de réussite.

Le Collège communautaire de la Nouvelle‑Écosse (NSCC) s’efforce dans le cadre d’un mandat du Gouvernement de la Nouvelle-Écosse d’améliorer l’économie et la qualité de vie des habitantes et habitants de cette province. Au fil du temps, la directrice financière et vice-rectrice des services du Collège Monica Foster a repoussé les limites de ce mandat. D’abord guidée par une simple volonté de faire « la bonne chose », l’équipe de direction a par la suite raffiné son approche. Elle tente aujourd’hui délibérément de développer la résilience économique et le bien‑être communautaire de la région, en s’inspirant de cadre comme les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Les établissements postsecondaires prospèrent en excellant à raconteur des histoires.

Les personnes qui comme madame Foster occupe le poste de vice‑rectrice ou vice‑recteur aux finances gèrent souvent des portefeuilles importants et variés qui offrent de nombreuses occasions d’avoir un impact. Les travaux de madame Foster ont inclus notamment des changements à l’environnement bâti des campus du Collège, des modifications aux services administratifs, des modifications aux politiques d’approvisionnement et de dotation en personnel, et l’établissement de relations de confiance avec des entreprises locales. Mis ensemble, ces travaux ont un impact non seulement pour les gens qui entretiennent des liens directs avec le Collège, mais aussi pour la communauté et la région dans son ensemble.

Aux fins du présent document, on entend par « vice‑rectrice ou vice‑recteur aux finances » les personnes dont la tâche consiste à gérer les questions financières et administratives de leur établissement, en reconnaissant toutefois que les responsabilités et titres précis varient grandement d’un établissement à l’autre. Peu importe le titre exact, ces personnes trouveront ici des occasions originales et utiles pour que leur établissement puisse accroître son impact et bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes.