Le gouvernement de l’Ontario finance sept nouveaux sites SNAP

CDI-BH-bold-4CLe gouvernement de l’Ontario appuie le programme SNAP du Child Development Institute , titulaire de subvention de la fondation, à titre de programme éprouvé pour les enfants à risque ayant de graves troubles de comportement, et finance en totalité la mise sur pied de sept nouveaux centres SNAP en Ontario.
SNAP vient également de recevoir le Ruth Atkinson Hindmarsh Award de la Fondation Atkinson. Ce prix de 50 000 $ est remis chaque année à un organisme desservant les jeunes et les enfants afin de souligner son travail et l’appuyer.
Mis sur pied il y a 30 ans à titre de programme d’intervention auprès d’enfants de moins de 12 ans en conflit avec la justice, SNAP est devenu un modèle factuel et sexospécifique mondialement reconnu. SNAP est un programme éprouvé, axé sur la maîtrise des émotions, le contrôle de soi et la résolution de problèmes; il enseigne aux enfants ayant des troubles de comportement – et à leurs parents – comment faire de meilleurs choix dans le feu de l’action.
SNAP a récemment fait l’objet d’un test de contrôle aléatoire publié par Jeff Burke et Rolf Loeber dans le Journal of Child and Family Studies. L’étude indiquait que les enfants SNAP avaient moins souvent un dossier criminel après 15 mois que les enfants des groupes-contrôle. Dans l’ensemble, l’étude a établi que SNAP était un programme de sensibilisation cognitivo-comportemental efficace à court terme pour les enfants antisociaux, dont l’effet pouvait s’étendre jusqu’à l’adolescence et la vie adulte. De plus, une autre étude réalisée par l’Université de Cambridge démontre que la société économise jusqu’à 32 $ pour chaque dollar investi, et cela, dans le seul domaine de la réduction de la criminalité.
D’ici 2019, le Child Development Institute veut offrir SNAP à 20 000 enfants de plus, d’un bout à l’autre du pays.