Investisseurs avant-gardistes de l’infrastructure du changement systémique au XXIe siècle – qui êtes-vous?

Article d’invité de Jennifer Morgan, fondatrice du Finance Innovation Lab
Note : Affiché à l’origine sur le blogue du Centre for 
Social Innovation de l’Université de Cambridge

Avertissement: les opinions exprimées dans le blog ci-dessous sont celles de l’auteur et pas nécessairement celles de la Fondation

Jennifer Morgan_FR
Les cathédrales font partie des plus importants projets d’infrastructure de l’histoire de l’humanité. Elles ont été des lieux où les gens se sont réunis dans un but supérieur, pour tisser des liens, pour donner un sens au monde et pour former ensemble une collectivité.
À bien des égards, c’était des projets d’infrastructure uniques en regard de ce qui se fait aujourd’hui : il a fallu plusieurs générations pour les bâtir; elles étaient destinées à plusieurs générations; elles n’offraient aucun rendement tangible ou immédiat du capital investi; elles ont été érigées dans un but supérieur au service du bien commun.
Alors quel serait de nos jours l’équivalent de l’infrastructure des cathédrales? De quelle infrastructure intergénérationnelle avons-nous besoin pour qu’une innovation sociale plus profondément enracinée fasse passer nos valeurs et nos cultures de l’EGO à l’ÉCO?
Cathedral And Abbey Church Of Saint Alban In St.albans, Uk


L’humanité a maintenant besoin d’une infrastructure pour le changement systémique

Qu’est-ce qu’une infrastructure pour le changement systémique? Pour Joe Hsueh (Academy for Systems Change), c’est « le processus qui nourrit la confluence, prototype projets et stratégies, et développe les capacités et le leadership requis – en vue d’atteindre un point de bascule vers le changement systémique ».
Selon l’expérience du Finance Innovation Lab, notre infrastructure pour le changement systémique aide divers groupes de personnes à se réunir pour tisser des liens, pour donner un sens à ce monde complexe – et pour bâtir des collectivités qui travailleront ensemble au fil du temps dans un climat de confiance. Nous cultivons des collectivités collaboratives qui vont élaborer les solutions transformatrices capables de résoudre notre crise sociale, économique et environnementale.

Il y a de bonnes nouvelles

Depuis quelques années, partout dans le monde, des projets d’infrastructure dans divers créneaux stimulants propulsent le changement systémique dans plusieurs systèmes – finance, énergie, protection des océans, alimentation, gouvernance et services publics. On trouve dans l’ouvrage récent LabCraft plusieurs récits tirés de l’expérience de ces groupes et organismes :

Quels sont les éléments communs de ces projets d’infrastructure pour le changement systémique?

  • Ils ont l’intention supérieure d’exercer un impact positif sur les personnes et sur la planète.
  • Ils sont dotés de stratégies et d’équipes de base qui travaillent à l’échelle de tout le système – ils réunissent les gens sur une longue période afin d’aborder les déterminants de la finalité, des valeurs et du pouvoir.
  • Ils créent des collectivités qui innovent, et démontrent des capacités de leadership et des solutions nouvelles, à la mesure du XXIe siècle.
  • Ils accueillent des collectivités en vue d’induire un changement à vaste échelle – de créer les conditions propices à de nouvelles lois et de nouvelles politiques, de nouveaux investissements et de nouveaux discours culturels.

Ces projets de changement systémique sont des lieux où l’humanité peut évoluer en mode accéléré – afin que tout ce qui vit puisse s’épanouir sur cette planète.

Le défi

Il y a un défi : la difficulté de trouver les fonds et l’investissement requis pour intensifier ce travail.

  • Par sa nature même, ce travail conteste souvent les intérêts et les régimes de pouvoir existants qui résistent au changement – et qui contrôlent une large part du capital financier dans le monde actuel.
  • De plus, ce travail exige du temps. Malgré les résultats obtenus en cours de route – le changement véritable sur le plan des valeurs et des cultures prendra sans doute des décennies, voire une vie entière.
  • La transformation des valeurs, des cultures et de la dynamique du pouvoir est intangible, subjective et difficile à démontrer.
  • Le travail systémique exige une part énorme de collaboration – et il est souvent difficile de distinguer l’apport de telle personne ou tel organisme.

Pour toutes ces raisons, nous avons maintenant besoin d’investisseurs et de bailleurs de fonds avant-gardistes – qui croient vraiment en l’urgence d’une approche plus approfondie du changement systémique et qui veulent faire partie de ceux et celles qui façonneront l’évolution humaine de manière positive.

Des bailleurs de fonds avant-gardistes se manifestent

Il est aussi stimulant de voir une vague de nouveaux bailleurs de fonds et d’investisseurs d’avant-garde qui décident d’appuyer les projets d’infrastructure du changement systémique. En voici quelques-uns :

  • Friends Provident et Joseph Rowntree Charitable Trust’s (JRCT), qui ont récemment versé des fonds de plus de 250 000 £ au Finance Innovation Lab.
  • L’investissement récent de BIG Lottery et d’Accord Housing Group de 3 M£  dans SOLVE– un programme d’incubation de quatre ans pour le développement d’entreprises sociales, notamment Finance Foundry – un incubateur de nouveaux modèles d’entreprise en finance.
  • Open Society Foundations, qui bâtissent des démocraties dynamiques et respectueuses dont les gouvernements rendent des comptes à leurs citoyens.
  • Omidyar Network, qui travaille à l’avancement de secteurs tout entiers et s’attaque à des questions de fond telles que l’éducation et l’inclusion financière.
  • Le Challenge Award (BFC) du Buckminster Fuller Institute, un prix annuel accordé à certains des meilleurs projets de changement systémique au monde.
  • La fondation de la famille J.W. McConnell, qui « favorise la résilience au Canada – par la transformation des systèmes ».
  • Il y a émergence de l’offre. Et il y a émergence de la demande. C’est le genre de bonne nouvelle qui nourrit l’espoir.
  • Nexus, un mouvement mondial de 2000 jeunes philanthropes, qui héritera de dizaines de billions de dollars au cours de la prochaine génération – ce qui en fait le plus important transfert de richesse de toute l’histoire de l’humanité. Nexus adopte délibérément une optique plus vaste des besoins systémiques intergénérationnels, pour les personnes et pour la planète.

Comment accélérer l’investissement

Que faut-il maintenant pour accélérer l’investissement dans cette nouvelle infrastructure pour l’évolution humaine?
Pour les architectes du changement systémique :

  • Concevoir et développer des compétences et des stratégies de leadership solides pour avoir un impact au fil du temps.
  • Élaborer clairement objectifs, impact et cibles de résultats, et mettre en place un processus d’apprentissage par l’action en vue d’évaluer et de mesurer des systèmes complexes.
  • Comprendre votre marché, votre produit et votre valeur ajoutée pour les investisseurs et les bailleurs de fonds. Et trouver ensuite des moyens novateurs de diversifier vos modèles d’entreprise.

Pour les investisseurs et bailleurs de fonds du changement systémique :

  • Étendre l’horizon temporel pour voir la valeur des rendements intergénérationnels. Penser en fonction de sept générations. Penser en fonction d’une entreprise de 1000 ans.
  • Être plus ouverts et accepter le besoin d’expérimenter et de tester des approches qui ne fonctionneront peut-être pas. Et voir l’échec comme un bon investissement dans l’avancement de la connaissance et du savoir-faire de l’humanité.
  • Valoriser les éléments moins techniques mais tout aussi essentiels du changement – changement dans les valeurs, les comportements et les cultures.

 
À la fois pour les architectes et les bailleurs de fonds du changement systémique : plus que jamais auparavant, nous avons besoin de collaborer et de travailler au sein de nos groupes de pairs et entre groupes « afin d’accroître l’investissement dans l’infrastructure du changement systémique ».
Pour l’humanité. Pour la planète.