YouthScape

 Contexte

Traditionnellement, la plupart des initiatives de la fondation concernant les jeunes ont porté sur le développement des capacités de leadership des étudiants ou sur le renforcement des organismes dirigés par des jeunes. Par contre, YouthScape faisait partie de la stratégie d’inclusion de la fondation, se concentrant sur les jeunes qui se sentent déconnectés de l’école ou, en général, des organismes dirigés par des adultes. Engager les jeunes dans la prise décisions au niveau local fait appel à leurs connaissances, leurs aptitudes et leurs valeurs et les développent et, ce faisant, enrichit la démocratie dans nos communautés.

YouthScape regroupe les initiatives de cinq communautés pour financer des projets dirigés par des jeunes et influencer les politiques et pratiques municipales relatives aux jeunes. En plus de générer un savoir utile aux organismes qui tentent d’impliquer un plus grand nombre de jeunes, le programme développe des modèles d’engagement que peuvent adopter d’autres communautés canadiennes.

Description Complète

En 2006, la fondation choisit 5 communautés parmi 24 candidates pour participer à YouthScape. Sa stratégie relative à l’engagement des jeunes consiste à encourager l’innovation tant au niveau local qu’au niveau national. Le programme teste des modèles de mobilisation de jeunes marginaux dans les communautés locales conformément à certaines des pratiques les plus prometteuses utilisées dans le domaine.

Guidées par l’International Institute for Child Rights and Development (IICRD), les organismes locals, à leur tour, appuyé des dizaines de projets locaux dirigés par des jeunes au cours des trois dernières années. Autour des projets, elles ont créé des réseaux de soutien réunissant des organismes locaux de services sociaux, des écoles, des entreprises, la police, des artistes et des parents. En encadrant les jeunes, ces adultes et ces institutions apprennent à créer un espace pour l’expression des jeunes et encouragent leur participation.

Leçons clés

  • La formule de concours par demande de propositions attire les propositions les plus cohérentes, mais elle peut pénaliser certains des organismes qui réalisent le travail le plus novateur auprès des jeunes et qui ont peu d’expérience dans la préparation d’une proposition.
  • Un fonds de microfinancement bien géré peut inciter les jeunes qui ont des rêves et du talent à lancer un projet. Pour changer les politiques municipales et organisationnelles, le mentor adulte est souvent un allié précieux qui aide les jeunes à naviguer dans la dynamique de systèmes complexes.
  • Les institutions civiles et les organismes jeunesse classiques peuvent attirer les jeunes déjà engagés (étudiants, athlètes, etc.). Il est cependant beaucoup plus difficile d’être accessible et pertinent pour les jeunes qui n’ont pas l’impression de faire partie de la collectivité. Les organismes qui veulent vraiment inclure les jeunes marginalisés doivent souvent commencer par réviser leurs valeurs, leurs structures et leur comportement pour rejoindre les jeunes sur leur terrain.
  • Nous tirons profit de l’approche utilisée par les organismes amis des jeunes pour promouvoir la véritable participation civique des jeunes : l’engagement des jeunes n’est pas un simple projet, c’est une façon d’être. Il faut d’abord écouter les jeunes et affirmer leurs droits et leurs compétences plutôt que de se concentrer exclusivement sur leurs besoins.
  • L’engagement des jeunes n’est pas un secteur comme tel; le leadership, les réseaux et les possibilités de financement tendent à se structurer selon l’enjeu — éducation, loisirs, santé, formation professionnelle, prévention du crime, etc. Les gens se mobilisent plus facilement autour d’un projet communautaire donné : bâtir un planchodrome, créer un programme de musique parascolaire ou améliorer les rapports entre jeunes de la rue et policiers.
  • L’évaluation évolutive s’est révélée un outil précieux dans le cadre de ce projet, notamment aux premiers stades lorsque la conception était encore en évolution et qu’émergeaient les voies de communication dans ce projet multisite. Un rapport sur le processus d’évaluation évolutive sera affiché au début 2010.

Site Web de YouthScape : http://www.youthscape.ca/FR_HomePg.html

Vue d'ensemble

  • 2006-2010
  • $2,123,500
  • Contributions générales
  • Jeunes et Education