Historique de l’organisation

La population itinérante du square Cabot a été privée de son service de centre de jour après le déménagement du refuge La porte ouverte en 2019. De nombreux décès ont été signalés dans le quartier, et en réponse à cette crise, deux leaders communautaires du Foyer pour femmes autochtones de Montréal et de la Maison Nazareth ont uni leurs forces pour former Résilience Montréal. Le lancement du nouveau centre a été soutenu par la ville et un groupe de sept fondations, dont Pathy, Centraide du Grand Montréal et la Fondation du Grand Montréal. Le centre accueille environ 200 personnes par jour, dont plus de 50 % sont autochtones.

Une offre a été acceptée pour un bâtiment sur l’avenue Atwater et le plan opérationnel triennal de Résilience Montréal comprend l’achat, les rénovations, l’entretien et les opérations. L’achat et le déménagement sont fortement soutenus par Bâtir son quartier, un organisme qui existe depuis 40 ans et qui a soutenu plus de 400 projets de logements sociaux et d’autres projets d’organismes communautaires.

Description de la subvention

Les fonds de la Fondation seront utilisés pour l’établissement et le fonctionnement de Résilience Montréal à travers son plan triennal. Le nouveau bâtiment sur l’avenue Atwater comprendra un espace de détente et de bien-être, car l’organisme a l’intention d’offrir une approche plus holistique en plus des services de base comme la livraison de nourriture et de vêtements. Au cours de la troisième année, un refuge de nuit, des services de prévention, de l’accompagnement en santé et en sécurité seront établis.