Dispensaire diététique de Montréal

Contexte

Créé en 1879 par Emily de Witt comme programme de popote roulante, le Dispensaire diététique de Montréal (DDM) est devenu, durant les années 1950, le champion des femmes enceintes de milieux défavorisés. Sous la direction d’Agnes Higgins, le DDM a alors misé sur l’amélioration de l’alimentation prénatale pour réduire l’ncidence de bébés ayant une insuffisance de poids à la naissance. Des études ont révélé qu’un faible poids à la naissance entraîne une multitude de problèmes coûteux de santé et de société.

Chaque année, le DDM fournit à près de 2000 femmes enceintes des conseils nutritionnels et des aliments tels que des œufs et du lait ainsi que des vitamines. Le pourcentage de bébés ayant un poids insuffisant à la naissance nés de mères suivies par le DDM est constamment inférieur à la moyenne québécoise.

Description Complète

Le financement de la fondation soutient l’amélioration du programme du DDM en :

  • DÉCelant les intérêts et les lacunes du savoir des nutritionnistes et d’autres professionnels des soins prénataux au Canada;
  • étendant son initiative de partage du savoir par le biais de son site web SVP (Service virtuel périnatal en nutrition) et en projetant un programme de formation virtuelle basé sur une formation intensive de trois semaines en counseling sur la nutrition prénatale que l’organisme offre depuis 1994.

     

Vue d'ensemble

  • 2011-2013
  • $360,000
  • Contributions générales
  • Communautés

Site web et médias sociaux de l'organization