La Ruche d’art

Contexte

Bien que la capacité des arts de divertir, d’engager et d’nstruire soit bien connue, les moyens de participer à sa production sont hors de portée pour un grand nombre de personnes isolées socialement et de communautés à faible revenu. Créer de l’art favorise un sentiment d’dentité et d’accomplissement chez des personnes vulnérables et, quand les œuvres sont exposées, engendre des sentiments de reconnaissance et d’appartenance. Soutenir et célébrer la production artistique dans les communautés marginalisées génère des dividendes correspondants en termes de fierté et de vitalité communautaires.

La Ruche d’art a ouvert ses portes en mars 2011 comme programme d’extension des services de la faculté des beauxarts de l’Université Concordia. Ce studio d’art communautaire accueille comme artistes tous les membres de la collectivité, surtout ceux pouvant vivre en marge de la société : nouveaux immigrants, personnes ayant des problèmes de santé mentale ou physique, jeunes de la rue, aînés vivant dans des HLM et chômeurs permanents. La cohorte grandissante des diplômés du studio et les artistes du quartier ont établi une ruche d’activité créatrice qui a soulevé l’ntérêt d’autres quartiers montréalais cherchant de l’aide pour établir leurs propres studios. Durant sa première année d’existence, la Ruche, à SaintHenri, a reçu plus de 2000 visites de membres de la communauté intéressés à créer de l’art sous le mentorat d’étudiants des beauxarts de l’Université Concordia. De plus, elle a tenu 12 événements culturels spéciaux et cinq expositions d’art communautaires.

Description Complète

Le but de ce programme de trois ans est de diffuser La Ruche comme modèle réussi de studio d’art communautaire favorisant l’nclusion sociale. Le programme entend poursuivre l’expérimentation du modèle, tirer des leçons et recueillir des histoires relatives à son impact et amener les universités, les municipalités et les Conseils des arts à reconnaître la valeur sociale de programmes d’art communautaires.

La subvention de la fondation servira à soutenir deux studios montréalais (SaintHenri et Ahuntsic). Elle aidera aussi à la conception de matériels pour faciliter la création de nouveaux studios d’art au Canada, ainsi qu’au développement d’un réseau universitécommunauté engagé à exploiter de tels studios et à mener une recherche sur les résultats de l’nitiative pour la communauté.

Vue d'ensemble

  • 2012-2015
  • $300,000
  • Contributions générales
  • Inclusion sociale et Economique

Site web et médias sociaux de l'organisation