À propos de l’organisme

La Canadian Alliance for Healthy School Communities (CAHSC) est une coalition d’intervenantes et d’intervenants des domaines de l’éducation et de la santé qui travaillent ensemble pour favoriser des communautés scolaires saines dans l’ensemble du Canada. Elle s’efforce de renforcer la collaboration équitable et l’échange de savoir pour aider les leaders et les décideuses et décideurs à créer les conditions qui permettront aux communautés de la maternelle à l’école secondaire d’embrasser pleinement la notion de bien‑être. La CAHSC est régie par PHE Canada, Ophea, DASH BC, Ever Active Schools et l’Association canadienne des gestionnaires de commissions scolaires (ACGCS). 

 

Description de la subvention

Le bien‑être social et émotif est de plus en plus reconnu comme un enjeu pertinent dans le domaine de l’éducation. Pourtant, les programmes et les interventions visant à favoriser le bien‑être en classe et à l’école n’ont pas été adoptés avec le même enthousiasme partout au Canada. Ils sont aussi souvent difficiles à maintenir à long terme. Il faut donc une meilleure coordination pour s’assurer que tous les élèves évoluent dans un environnement scolaire qui favorise le bien‑être. Cela veut dire non seulement accroître l’ampleur des programmes qui ont fait leurs preuves, mais aussi enraciner le bien‑être dans les politiques, la culture, la structure, les stratégies et les budgets des écoles. 

Les commissions scolaires constituent un bon point d’entrée pour mettre des approches de bien-être efficacement en œuvre dans l’ensemble du système. C’est pourquoi il importe de fournir aux dirigeantes et dirigeants scolaires, ainsi qu’aux décideuses et décideurs (postes de direction et commissaires) les connaissances et les pratiques qui leur permettront de concevoir et de mettre en place des stratégies de bien‑être mieux développées. 

La Canadian Alliance for Healthy School Communities utilisera la subvention octroyée par La fondation pour aller au-delà du « simple cartable » et réellement prioriser le bien‑être dans le domaine de l’éducation. Elle se servira des fonds pour renforcer sa capacité à encourager l’action à l’échelle des commissions scolaires et pour aider les directrices, directeurs et commissaires du Canada à adopter une approche plus systémique en matière de bien‑être.