Atkinson Charitable Foundation

Contexte

Créée en 1942 par Joseph E. Atkinson, ancien éditeur du Toronto Star, la Atkinson Charitable Foundation (ACF) a son siège à Toronto. Elle subventionne principalement des organismes de bienfaisance ontariens enregistrés pour des projets locaux novateurs dans deux domaines : l’éducation des jeunes enfants et la promotion de la justice économique. C’est en conformité avec ce dernier objectif que l’ACF a entrepris d’encourager le développement de l’Indice canadien du mieuxêtre (ICME), un outil pour mesurer ce qui compte dans la vie quotidienne des Canadiens.

Description Complète

Les indicateurs sont des outils puissants ce que nous mesurons et dont nous rendons compte influence notre sentiment de mieuxêtre, met en lumière ce qui doit changer et nous éclaire sur l’héritage que nous laissons à nos enfants.

Notre principal indicateur est actuellement le produit intérieur brut (PIB), introduit en temps de guerre quand il était essentiel de mesurer la production industrielle. De nos jours, suivre l’activité économique sans tenir compte de la détérioration de l’environnement ni de l’érosion de la société civile est trompeur.

En 1999, la fondation Atkinson réunissait un groupe d’experts en indices issus d’organismes de partout au Canada, notamment Statistique Canada, afin de discuter de ce qu’il faudrait pour créer un outil indépendant et crédible pouvant mesurer véritablement le progrès des Canadiens sur le plan économique, social et environnemental, ainsi que sur le plan de la santé.

à l’aide de données recueillies par Statistique Canada, lICME pourra mesurer, suivre les progrès et en rendre compte dans huit domaines clés : conditions de vie, populations en santé, aménagement du temps (utilisation équilibrée), santé de l’écosystème, éducation de la population, dynamisme communautaire et engagement citoyen, ainsi que arts et culture.

Vue d'ensemble

  • 2007-2010
  • $300,000
  • Contributions générales
  • Communautés

Site web et médias sociaux de l'organisation