Description de la subvention

L’innovation sociale oriente et permet des transitions importantes au Canada durant cette période critique. Des gouvernements, des organismes d’investissement d’impact, des universitaires, des fondations et des milliers d’organismes de bienfaisance utilisent et peaufinent les outils de l’innovation sociale dans le but d’améliorer les résultats pour les personnes vulnérables, d’accélérer la transition vers une économie faible en carbone et d’accroître la résilience de la société face à des changements rapides.

En 2017, La fondation a octroyé une subvention au Waterloo Institute for Social Innovation and Resilience (WISIR) pour aider à la mise sur pied du Turtle Island Institute (TII), un organisme d’innovation sociale dirigé par des Autochtones qui appuie les spécialistes de l’innovation qui s’attaquent aux obstacles systémiques freinant la transition sociale. Les premiers résultats sont prometteurs : le TII montre qu’il existe un lien profond entre l’innovation sociale et les principes de conception autochtones (par exemple fournir du temps et de l’espace pour l’apprentissage axé sur la terre et les cérémonies; solliciter la participation de facilitatrices et de facilitateurs autochtones qui connaissent les protocoles, les enseignements traditionnels et la guérison spirituelle; organiser des rassemblements qui permettent aux gens de vivre des expériences significatives par rapport à leur travail, mais aussi les uns par rapport aux autres). Les services du TII sont de plus en plus sollicités, tant par des organismes autochtones que non autochtones.

La subvention de La fondation permettra au TII de créer un ensemble d’outils et de méthodologies autochtones d’innovation sociale pour former des personnes dans les domaines de la facilitation, la conception et l’évaluation, et offrir ce matériel à des organismes autochtones et non autochtones de partout au Canada.

 

À propos de l’organisme

Établi en 2018, le Turtle Island Institute (TII) est un organisme sans but lucratif dirigé et régi par des Autochtones. La fondatrice de l’institut, Melanie Goodchild, est Anishinaabe, membre du clan de l’Orignal et de la Première Nation Biigtigong Nishnawbeg située sur la rive nord du lac Supérieur. La Fondation Suncor Énergie s’est engagée à verser 1,3 M$ sur trois ans (2018‑2020) pour appuyer le développement du TII.