L’Ordre du Canada honore les innovateurs sociaux Al Etmanski et Vickie Cammack

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

8 mai 2015

L’Ordre du Canada honore les innovateurs sociaux Al Etmanski et Vickie Cammack pour avoir favorisé dans tout le Canada la création de collectivités axées sur le souci d’autrui et le sentiment d’appartenance

bio_back
Selon l’annonce faite par Son Excellence le très honorable David Johnston, les Britanno-Colombiens Al Etmanski et Vickie Cammack seront faits membres de l’Ordre du Canada lors d’une cérémonie tenue aujourd’hui à Ottawa.

 
En 1989, Al et Vickie ont fondé le Planned Lifetime Advocacy Network (PLAN), un organisme familial visant à assurer un avenir meilleur aux personnes ayant une incapacité. Depuis, ils ont joué un rôle central dans plusieurs innovations sociales, tant à l’échelle locale que nationale. L’une de leurs réalisations les plus notables est sans doute la création du Régime enregistré d’épargne-invalidité, dont la mise sur pied a été soutenue par feu Jim Flahertyalors qu’il était ministre des Finances du Canada. Maintenant adopté internationalement, cet instrument financier est le résultat de leur travail avec PLAN en vue d’assurer aux personnes ayant une incapacité l’indépendance financière jusque dans leur vieillesse.

« Rien n’est sans doute plus important que de sentir que notre vie a de l’importance, que nous appartenons à une collectivité et que nous pouvons contribuer à sa vitalité », déclare Tim Draimin, directeur général du bureau national de Génération de l’innovation sociale (SiG). « Al et Vickie ont consacré toute leur vie à créer ce sentiment d’appartenance pour tous les Canadiens. Ils ont établi un programme national auquel tous peuvent se rallier. »
Le travail d’Etmanski et de Cammack sur le REEI a été suivi de la mise sur pied des Tyze Personal Networks, un outil en ligne qui réunit les gens autour d’une personne qui reçoit des soins. Tyze répondait à une autre question qui les tracassait comme parents – comme créer des collectivités d’appartenance qui font que tous sentent que l’on s’occupe de leurs besoins? Ils ont aussi travaillé notamment au Representation Agreement (mandat de représentation), au Family Support Institute (Institut de soutien aux familles), ainsi qu’à plusieurs ressources précieuses, dont Safe and Secure et A Good Life.
« L’approche réfléchie et la détermination tranquille d’Al et de Vickie en vue de faire de ce pays un lieu d’inclusion auront des répercussions sur plusieurs générations à venir. C’est une chance énorme pour nous que de travailler aussi étroitement avec eux à stimuler une culture de l’innovation sociale au Canada », ajoute Stephen Huddart, président-directeur général de La fondation de la famille J.W. McConnell.
Al Etmanski a fait paraître un nouvel ouvrage en avril, Impact: 6 Patterns to Spread your Social Innovation, dans lequel il défend le caractère unique et populaire des méthodes utilisées dans notre pays pour réaliser le changement social. S’appuyant sur des récits tirés de l’expérience de plus d’une cinquantaine de précurseurs canadiens – dont Me to We, Greenpeace et Idle no more (Fini l’inertie) -, Al Etmanski explore les étapes essentielles à franchir pour modifier le statu quo. Al présentera cette nouvelle ressource à Toronto dans la soirée du mardi 12 mai, au MaRS Discovery District.
L’Ordre du Canada est l’une des plus importantes distinctions civiles au Canada. Il reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la collectivité ou une contribution extraordinaire à la nation.
 
siglogoAU SUJET DE GÉNÉRATION DE L’INNOVATION SOCIALE
SiG est un partenariat collaboratif créé par La fondation de la famille J.W. McConnell, l’Université de Waterloo, le MaRS Discovery District et le PLAN Institute. Son but ultime est d’appuyer le changement systémique en modifiant le plus vaste contexte économique, culturel et celui des politiques au Canada en vue de permettre l’épanouissement de l’innovation sociale. www.sigeneration.ca
PrintAU SUJET DE LA FONDATION DE LA FAMILLE J. W. MCCONNELL
Établie en 1937, La fondation de la famille J.W. McConnell incite les Canadiens à bâtir une société plus novatrice, plus inclusive, plus viable et plus résiliente. La raison d’être de la fondation est d’accroître la capacité du Canadad’aborder des enjeux complexes sur le plan social, économique et environnemental. Pour ce faire, nous élaborons, testons et appliquons des approches et des solutions novatrices; nous consolidons le secteur communautaire; et nous collaborons avec des partenaires des secteurs communautaire, privé et public.