Anne Makhoul, du Caledon Institute, a récemment documenté les leçons tirées de la démarche réussie de la Coalition canadienne des aidantes et aidants naturels (CCAN) en vue de porter à l’attention de la classe politique et des décideurs canadiens les problèmes des aidants naturels.

Le rapport intitulé Provoquer des changements politiques : les leçons de l’Association canadienne des aidantes et aidants naturels, produit avec le soutien de la fondation, met l’accent sur le fait que la CCAN a eu recours à l’Enquête stratégique (ES) pour atteindre ses objectifs à court et à long termes en matière de politiques publiques. L’ES aide les organismes à utiliser des méthodes appropriées et des messages adaptés pour mobiliser les décideurs. L’approche ES a été conçue et proposée par Sean Moore de l’Advocacy School.

Makhoul explique : « Ni mystérieuse ni manipulatrice, l’ES consiste, pour les demandeurs, à se mettre dans l’esprit de la classe dirigeante. En comprenant les principaux problèmes qui préoccupent les autorités politiques et les bureaucrates ainsi que les pressions qu’ils subissent, en anticipant les développements politiques probables et en repérant les acteurs impliqués, le demandeur peut présenter les besoins de sa clientèle sous forme de messages que le gouvernement peut ‘entendre’».