Centraide, plus pertinent que jamais

Note : Cet article a été publié à l’origine sur le site de Centraide du Grand Montréal. Cliquez ici pour en savoir plus. 
 
centraide grand montrealMontréal, le 15 octobre 2015 — Ce matin, lors d’un petit-déjeuner conférence de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Mme Lili-Anna Pereša, présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal, a annoncé que l’organisation se transformait tout en réaffirmant sa pertinence. Cette évolution donne suite à une réflexion stratégique qui mènera l’organisation à s’adapter à un environnement philanthropique en profonde mutation afin de mieux répondre aux attentes des donateurs.
« Nous pouvons être fiers du chemin parcouru en 40 ans. Au fil des ans, Centraide est devenu un lieu d’expertise des enjeux sociaux et des solutions communautaires, un catalyseur de développement de la philanthropie individuelle et collective et un des rares lieux de convergence des leaders de tous les secteurs de notre communauté. Fort de ces acquis, nous sommes confiants de pouvoir innover afin de nous adapter au contexte actuel. Nous espérons qu’offrir aux donateurs la possibilité d’associer leurs dons à l’un de nos domaines d’intervention, en plus de vivre une expérience de solidarité communautaire, fera éclore un Centraide nouveau, plus pertinent que jamais », a affirmé Mme Pereša.
Dans le cadre de cette transformation, Centraide poursuivra la croissance des grands dons avec le Projet impact collectif (PIC). Ce projet représente une nouvelle forme de soutien au développement des communautés. Cinq grandes fondations, soit la Fondation Lucie et André Chagnon, la Fondation Dollar d’argent, la Fondation du Grand Montréal, la Fondation de la famille J.W. McConnell et la Fondation Mirella & Lino Saputo, se sont engagées à verser 17 M$ sur 5 ans à Centraide. Cette somme importante servira à soutenir des projets collectifs afin de briser le cycle de la pauvreté dans une quinzaine de quartiers montréalais. « Nous sommes convaincus qu’en unissant nos forces, nous contribuerons à donner un nouvel élan à Montréal », a conclu Mme Pereša.
Rappelons qu’une personne sur quatre à Montréal vit avec de faibles revenus, ce qui constitue le taux le plus élevé de toutes les grandes villes canadiennes.
Centraide du Grand Montréal est une organisation autonome, gérée par un conseil d’administration représentatif de la communauté et dont l’action couvre Laval, Montréal et la Rive-Sud. Centraide rejoint une personne sur sept grâce au réseau d’organismes qu’il appuie. Près de 57 000 bénévoles sont impliqués au sein de plus de 350 organismes qu’il soutient et 22 000 bénévoles se consacrent à l’organisation de sa campagne annuelle. Centraide reçoit l’appui de quelque 1 600 entreprises et institutions privées, publiques et parapubliques ainsi que de grandes organisations syndicales.
Pour plus de détails sur le Projet impact collectif : centraide-mtl.org/fr/organismes/projet-impact-collectif/