Le 29 avril, 2016 : La fondation de la famille J.W. McConnell et les membres du jury ont dévoilé aujourd’hui les sept projets gagnants du nouveau programme de bourses d’innovation civique. Provenant d’un peu partout au Canada, ces projets se sont vu accorder des subventions de 10 000 $ à 30 000 $ pour appuyer des collaborations novatrices entre les villes et les établissements postsecondaires. Lancé à l’automne, ce programme de bourses s’inscrivant dans les initiatives Des villes pour tous et Re-Code de la fondation a attiré 150 candidats. Les membres du jury estiment que les idées proposées par les gagnants pourront être reprises dans d’autres villes canadiennes.

M. Stephen Huddart, président et directeur général de la fondation McConnell, a déclaré : « Les projets choisis présentent un réel potentiel de changement positif. Nous sommes ravis par la qualité des candidatures, et nous espérons grandement que les collaborations entre les villes, les établissements postsecondaires et d’autres organisations civiques continuent de prendre de l’ampleur ».

CIA_MapWinners_FRv1-NoLegend-Border-Web (1)

Les membres du jury voulaient sélectionner des projets proposant une approche très innovante, et avaient défini la notion d’innovation comme toute initiative ou produit, procédé ou programme qui modifie en profondeur les mécanismes et les principes liés aux processus, aux ressources et aux pouvoirs de tout système social. Les projets gagnants proviennent d’Iqaluit, de Vancouver, de Montréal, de Calgary, de Guelph et de Toronto. Le projet s’étant mérité le premier prix appelle à la création d’un centre d’innovation nordique dans la ville d’Iqaluit, et cherche à résoudre deux problèmes d’un coup, soit retirer les conteneurs destinés au transport maritime qui ne sont pas en usage et qui polluent la côte, puis leur donner une nouvelle vocation, celle de servir d’espaces commerciaux et résidentiels, dont le besoin est criant dans la région.

En plus de souligner le travail des gagnants, la fondation les invitera au sommet « New Cities » qui aura lieu à Montréal en juin, pour qu’ils puissent rencontrer d’autres innovateurs urbains de partout dans le monde qui partagent leur vision. 

Voici les projets gagnants :


Gagnant du grand prix (30 000 $) : Centre d’innovation nordique
Ville : Iqaluit (Nunavut)  | Partenaire du milieu postsecondaire : Enactus de l’Université d’Ottawa  | Partenaires communautaires : SeaCans Development ltd., Kakivak Association, Carrefour Nunavut, Inspire Nunavut

Ce projet cherche à résoudre deux problèmes d’un coup, soit retirer les conteneurs destinés au transport maritime qui ne sont pas en usage et qui polluent la côte, puis leur donner une nouvelle vocation, celle de servir d’espaces commerciaux et résidentiels, dont le besoin est criant dans la région. L’objectif est que le centre d’innovation nordique devienne un catalyseur de changement à Iqaluit, une ville ayant un besoin d’un espace de planification pour s’adapter à l’urbanisation locale croissante.

Gagnant d’un deuxième prix (20 000 $) : Local Economic Development Lab
Ville : Vancouver  | Partenaire du milieu postsecondaire : RADIUS de l’Université Simon Fraser  | Partenaire communautaire : Ecotrust

Dans le Downtown Eastside de Vancouver, plus de 60 % des résidents dépendent de l’Income Assistance (programme provincial d’aide au revenu) et occupent des emplois précaires. Le Local Economic Development Lab (LEDlab) vise à créer, à mettre à l’essai et à moduler les pratiques qui fournissent un revenu aux résidents, et à augmenter la prise en charge locale des actifs du quartier.  

Gagnant d’un deuxième prix (20 000 $) : MR-63
Ville : Montréal  | Partenaire du milieu postsecondaire : HEC Montréal (Université de Montréal), Morin Bordeleau, Rayside Labossière, architectes  | Partenaire communautaire : Quartier de l’innovation

Ce projet a pour but de transformer sept voitures de métro désuètes (du modèle emblématique utilisé dans le métro de Montréal depuis les années 1960, le MR-63), pour construire un immeuble à trois étages dans le Quartier de l’innovation à Montréal. Cet immeuble, qui sera installé dans un espace vert public, accueillera un café-bar ainsi qu’une aire d’exposition. L’objectif de ce projet est de mettre en lumière les produits écologiques et les artistes locaux.  

Gagnant d’un deuxième prix (20 000 $) : Vivacity
Ville : Calgary  | Partenaire du milieu postsecondaire : Université Mount Royal  | Partenaire communautaire : Calgary Economic Development (CED)

Vivacity est un projet collaboratif interinstitutionnel, regroupant six établissements postsecondaires et la Ville de Calgary. Vivacity réunit des équipes interdisciplinaires d’étudiants pour restructurer et renouveler des espaces communautaires dans des zones où ces espaces sont sous-utilisés. Ce projet renforcera la mobilisation des étudiants quant aux questions urbaines, encouragera les jeunes à participer à la vie civique et fournira à la ville de Calgary des idées nouvelles et innovantes pour revitaliser les espaces peu utilisés ou abandonnés.  

Gagnant d’un troisième prix (10 000 $) : Civic Accelerator
Ville : Guelph  | Partenaire du milieu postsecondaire : Université de Guelph | Partenaire communautaire : City of Guelph, Guelph Lab

Le Civic Accelerator permettra à des étudiants, des entreprises en démarrage et d’autres équipes du secteur privé de développer des solutions novatrices pour s’attaquer aux défis municipaux, et de les mettre à l’essai. Le Civic Accelerator est né d’efforts continus visant à débloquer le potentiel civique de l’Université par une collaboration avec la Ville, dans une optique de gouvernement ouvert.

Gagnant d’un troisième prix (10 000 $) : Community BUILD
Ville : Région de York  | Partenaires du milieu postsecondaire : Université York, Seneca College | Partenaires communautaires : ventureLAB, Centraide Toronto

Ce projet offrira son soutien à un « DesignJam », à savoir un événement collaboratif en design visant à trouver de nouvelles solutions à des enjeux sociaux comme l’insécurité alimentaire et le chômage chez les jeunes. Ce « DesignJam » rassemblera pendant deux jours divers membres de la communauté, dont des jeunes du York Region District School Board et des experts d’établissements partenaires, pour une séance intensive de travail collaboratif. Ce projet s’inscrit dans un effort global de soutien aux entreprises de la région dont les activités s’articulent autour d’une mission, c’est-à-dire des entreprises qui cherchent à avoir une incidence sociale et économique positive.  

Gagnant d’un troisième prix (10 000 $) : Création d’une collection d’information virtuelle pour les boutiques éphémères
Ville : Toronto | Partenaire du milieu postsecondaire : Université Ryerson | Partenaire communautaire : Ontario Business Improvement Area Association

Les boutiques éphémères, ces magasins temporaires qui ne sont en activité que quelques jours ou quelques mois, représentent autant d’occasions de soutenir la revitalisation des quartiers. La popularité grandissante du phénomène découle entre autres du fait que ces boutiques sont un excellent moyen de sonder le marché et de tester la mise en marché de nouveaux produits. Le risque et les défis propres à l’entrepreneuriat s’en trouvent amoindris. Cette initiative vise à analyser et à diffuser de l’information sur les meilleures pratiques en matière de boutiques éphémères.  

Le jury était composé de Brock Carlton, directeur général de la Fédération canadienne des municipalités, de Paul Davidson, président d’Universités Canada, de Diane Bérard, chroniqueuse au journal Les Affaires, et de Stephen Huddart, président et directeur général de la fondation de la famille J.W. McConnell.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter Laurence Miall, de la fondation de la famille J.W. McConnell, au 4388781703 | lmiall@mcconnellfoundation.ca