Le Fonds RX pour la sécurité alimentaire des patientes et patients du programme Nourrir la santé offrira un financement ciblé au cours des trois prochains mois pour permettre aux organismes de soins de santé de répondre aux besoins des patientes et patients pour qui la pandémie a causé de l’insécurité alimentaire ou est venue exacerbée celle-ci.  

C’est avec plaisir que nous annonçons que le conseil d’administration de La fondation a approuvé du financement pour les organismes suivants : 

 

Réseau universitaire de santé (50 000 $)

Grâce au financement, le Réseau universitaire de santé fera équipe avec Foodshare Toronto pour étudier et aborder les besoins alimentaires d’urgence ayant été exacerbés par la crise de la COVID-19. Des médecins donneront à des patientes et patients des ordonnances pour des fruits et légumes frais, et ces derniers recevront régulièrement des livraisons de nourriture à la maison. 

Guelph Community Health Centre (35 000 $)

Le financement permettra au Guelph Community Health Centre de réaliser un deuxième projet pilote d’un programme d’aliments frais visant à aider les personnes à risque au sein de la communauté à être plus en santé en leur fournissant un accès constant à de la nourriture saine durant la pandémie. Le centre veut de bons arguments pour que le programme d’aliments frais devienne un programme de santé financé publiquement à Guelph-Wellington. Il souhaite aussi contribuer à la discussion nationale sur ce genre de programmes. 

Saskatchewan Health Authority – Idylwyld Centre (45 000 $)

Le financement permettra au Idylwyld Centre d’offrir du soutien à des familles autochtones urbaines ayant un accès limité à des aliments traditionnels en jumelant de jeunes autochtones de la ville à des Aînées et Aînés sur des réserves pour qu’ils leur enseignent des pratiques traditionnelles de chasse, de pêche et de cueillette. 

Tłıchǫ Community Services Agency (7 000 $)

Le financement renforcera la sécurité alimentaire en augmentant la disponibilité et l’acceptabilité des poissons, des oiseaux et du gibier reçus en dons et servis aux résidentes et résidents de Jimmy Erasmus Senior’s Home durant la pandémie et après celle-ci. 

Hay River Health and Social Services Authority (8 000 $)

Le financement améliorera la disponibilité et l’acceptabilité des aliments traditionnels reçus en dons et servis aux résidentes et résidents de Woodland Manor à Hay River dans les T.-N.-O. en créant une communauté alimentaire composée de gardiennes et gardiens du savoir autochtone, de résidentes et résidents, et de leur famille, de personnes pratiquant la chasse ou la pêche, du personnel des services alimentaires et de membres de la direction. Cette communauté pourra offrir des conseils à Woodland Manor sur l’achat, la préparation et l’offre d’aliments traditionnels tout en respectant les restrictions liées à la COVID-19. 

Nanaimo Foodshare Society (28 250 $)

Le financement vise à soutenir le rôle d’une navigatrice ou d’un navigateur alimentaire qui travaillera avec des personnes recommandées par du personnel en milieu hospitalier dans le but de s’assurer qu’elles profitent du programme Good Food Box. Lorsqu’une personne est déterminée comme étant à « haut risque », la navigatrice ou le navigateur alimentaire collaborera avec elle pour concevoir un plan plus intensif d’accès à de la nourriture. 

Enoch Cree Nation (40 000 $)

Le financement servira à une programmation qui appuiera le jardinage privé et communautaire, l’accès à des aliments traditionnels et le transfert de savoir pour reconquérir des pratiques culturelles et traditionnelles au profit de tous les membres de la Enoch Cree Nation et des générations futures. 

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (40 000 $)

Le financement servira à soutenir deux approches pour renforcer la sécurité alimentaire des patientes et patients : 1) un projet de coupons alimentaires appelé La Carte Proximité, qui combine un accès à des aliments locaux et de la solidarité; 2) des repas préparés sains et abordables à la cafétéria de l’hôpital ou livrés directement chez les gens. 

Dr Peter AIDS Foundation (25 000 $)

Le financement permettra à la Dr. Peter AIDS Foundation de servir deux fois par jour des repas sains, appétissants et nutritifs à des participantes et participants du programme atteints du VIH/SIDA tout en respectant les procédures de sécurité alimentaire liées à la COVID-19. 

OpenLab (10 000 $)

Le financement viendra soutenir la Friendly Neighbour Hotline de l’organisme OpenLab. Celle-ci est gérée par des bénévoles qui mettent des personnes âgées à faible revenu incapables d’acheter des produits essentiels en raison de la COVID-19 en contact avec des bénévoles de Toronto prêts à aller magasiner pour elles. 

Northern Health (11 750 $)

Le financement appuiera le programme de paniers de nourriture d’été de Northern Health, dont le but est de fournir un panier de nourriture hebdomadaire à des familles vulnérables des diverses communautés de l’île. Le panier comprend des aliments d’épicerie de base, des aliments traditionnels et de la nourriture cultivée localement. 

Island Health – Port Alberni Community Nutrition (37 000 $)

Le financement appuiera la Nutrition Security Coalition « de l’hôpital à la communauté », un partenariat interdisciplinaire et intersectoriel qui livre de la nourriture saine dans la ville de Port Alberni à des patientes et patients faisant face à un risque élevé de malnutrition ou d’insécurité alimentaire. La coalition s’inspire de l’idéologie Nuu-Chah-Nulth « hishuk’ish tsawalk » selon laquelle tout est un. L’objectif consiste donc à éviter d’aborder la sécurité alimentaire en silos pour le faire plutôt de manière cyclique et holistique.

Ulkatcho First Nation (49 447 $)

Le financement aidera le Ulkatcho First Nation Health Centre à adopter une approche communautaire participative en matière de sécurité alimentaire. Celle-ci inclura des trousses de nourriture pour une assistance immédiate ainsi que des mesures à long terme qui sollicitent la participation de la communauté dans son ensemble.

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal (NIM) (48 000 $)

Le financement appuiera la création d’un répertoire de services avec des équipes du CIUSSS NIM qui permettra de cerner les personnes vivant de l’insécurité alimentaire dans le but de leur offrir du soutien durant leur période d’isolement après qu’elles aient reçu un diagnostic de COVID-19.