Pourquoi un voyage d’études à Boston?

à Boston, on trouve des projets d’avant-garde d’entrepreneuriat social (EforAll, le MassChallenge); de revitalisation des quartiers et d’innovation citoyenne (The Mayor’s Office of New Urban Mechanics, Dudley Street Neighborhood Initiative, Roxbury Innovation Center); et de participation des jeunes à l’innovation sociale (YouthBuild, DesignX-MIT et Mission Hill School). La ville inspire aussi des praticiens ayant fait des recherches poussées dans le domaine de la viabilité, des villes intelligentes et de l’inclusion. Boston est plus qu’un pôle d’innovation sociale, c’est l’une des villes les plus cosmopolites des é.-U. Des rues historiques de Cambridge à deux pas de Boston, aux admirables maisons victoriennes en enfilade de Black Bay, la ville est adaptée à tout un éventail de modes de vie.

Du 14 au 16 novembre 2016, un groupe de 28 innovateurs canadiens a rencontré à Boston des représentants de 13 organismes créateurs du changement et des professeurs de l’Université Harvard, du Massachusetts Institute of Technology et de l’Université Tufts afin d’échanger expertise et points de vue sur la manière de bâtir des villes plus inclusives, plus résilientes et plus innovantes. à partir du postulat que les agents du changement viennent de tous les secteurs et tous les horizons, l’itinéraire pouvait convenir à une panoplie d’intervenants qui participent à la création d’une ville : entrepreneurs, chercheurs, leaders communautaires et membres du secteur privé. Le caractère interdisciplinaire du groupe nous a permis d’aborder des enjeux similaires sous divers angles.