Programme d’apprentissage en innovation sociale

La fondation propose aux titulaires de subvention qui s’efforcent d’accroître l’ampleur de leur innovation sociale des retraites périodiques par l’entremise de son programme d’apprentissage en innovation sociale. Celui-ci cherche à augmenter l’impact des titulaires de subvention en leur permettant de profiter d’un espace d’apprentissage, d’échange et de soutien.

Concevoir et développer des approches originales pour aborder des enjeux sociaux, culturels et environnementaux peut être un travail ardu. Nous en sommes conscients et c’est pourquoi nous avons pris l’engagement de renforcer les capacités, les connaissances et les réseaux des innovateurs sociaux canadiens en leur offrant du financement, des expériences d’apprentissage et des occasions de réseautage.

Le programme d’apprentissage en innovation sociale appuie à la fois les personnes et les organismes qui s’efforcent d’accroître l’ampleur de leur innovation sociale. Celui-ci met l’accent sur :

  • les modèles ou les cadres d’accroissement de l’ampleur, par exemple accroître l’ampleur de la portée, du champ d’action ou de l’enracinement (lien au rapport de Darcy);
  • le soutien entre pairs et le mentorat;
  • la façon de créer des partenariats plus efficaces et des conditions propices à la collaboration;
  • la manière d’adopter une approche de « pensée systémique » dans son travail et les avantages qui en découlent au moment d’aborder des problèmes sociaux qui semblent impossibles à résoudre;
  • l’appui offert aux participants tout au long de leur aventure en tant qu’innovateurs sociaux.

Le programme

Nous en sommes actuellement à la deuxième cohorte du programme. Il se peut qu’il y ait une autre cohorte en 2018. Le programme s’étend normalement sur 18 mois et environ 12 organismes sont invités à y prendre part. Il représente pour eux une occasion d’accélérer leur impact. Voici ce qu’a dit un des participants :

« Le programme d’apprentissage en innovation sociale nous a fourni un cadre pour réfléchir à ce que nous tentions de faire (dans notre cas, accroître l’ampleur du champ d’action et éventuellement de la portée). Je ne pense pas que nous aurions pu avoir un portrait aussi clair sans le savoir et le langage que nous avons acquis dans le cadre du programme, et sans la rétroaction de nos pairs. »


Envoyez un courriel au directeur de programme Chad Lubelsky pour plus d’information.