Innovation sociale

Il y a plusieurs façons de définir l’innovation sociale, mais à la base, celle-ci amène les gens et les organismes à créer conjointement, découvrir, adapter et développer des solutions plus efficaces à des problèmes sociaux aux racines profondes, ce qui permet de rendre nos systèmes naturels et humains plus adaptatifs et résilients.

Notre hypothèse de départ est que bon nombre des institutions sociales et économiques dont nous avons hérité ne sont pas bien adaptées aux valeurs et conditions actuelles. Celles-ci sont devenues rigides au fil du temps et moins efficaces pour assurer le bien social. Nous soutenons donc les projets et les collaborations d’innovation sociale qui aident à transformer le contexte économique, culturel ou politique plus vaste qui maintient les problèmes en place. Tenter de résoudre des problèmes sociaux ne revient pas qu’à un seul groupe ou secteur. Les processus d’innovation sociale sont conçus pour encourager la créativité de tous les secteurs et profiter de points de vue et ressources variés face à un problème.

 

 

« Une innovation sociale est une initiative (un produit, un processus, un programme, une politique, un projet ou une plateforme) qui remet en question les routines, les flux de ressource ou de pouvoir et les croyances du système social plus vaste dans lequel elle est mise en œuvre, et qui réussit au fil du temps à les modifier. Lorsqu’elle est réussie, elle est durable, elle a un impact transformateur et il est possible d’en accroître l’ampleur. »


– Frances Westley, Ph. D., cofondatrice de Génération de l’innovation sociale (SiG)

Qu’est-ce que l’innovation sociale?

L’innovation sociale survient souvent en marge du système, ou à la croisée de deux secteurs ou disciplines en « silo ». Par exemple, les domaines de l’entrepreneuriat social et de la finance sociale intègrent des résultats économiques, sociaux et environnementaux. L’innovation se manifeste également lorsque l’on transfère une solution d’un domaine à un autre. La manière dont les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) du Canada ont été adaptés pour créer les régimes enregistrés d’épargne-invalidité (REEI) illustre bien ceci, puisque ces derniers ont aidé des milliers de familles à épargner à long terme pour aider un des leurs aux prises avec une invalidité.

L’innovation sociale présente de nouvelles approches et perspectives face à un enjeu social. Nous nous intéressons particulièrement aux innovations qui sollicitent la participation de personnes vulnérables ou exclues, et qui mettent à profit l’incroyable diversité culturelle et régionale du pays.

La fondation de la famille J.W. McConnell agit comme chef de file de l’innovation sociale canadienne depuis presque vingt ans. Nous nous efforçons de créer une culture d’innovation sociale continue par l’entremise du partenariat Génération de l’innovation sociale (SiG). Celui-ci souhaite développer un « laboratoire vivant » d’expériences capables d’améliorer le bien-être des Canadiens et de s’attaquer aux causes profondes de problèmes sociaux importants. Nous avons pavé la voie au pays en matière de finance sociale grâce à nos travaux dans le domaine de la finance des solutions. Cela a inspiré d’autres fondations et investisseurs à mobiliser leurs actifs pour aborder autrement des problèmes existants. Nous investissons également dans des laboratoires d’innovation sociale et la recherche et le développement (R. et D.) de nature sociale, l’objectif étant de renforcer la capacité d’innovation et de créer de nouvelles connaissances et solutions dans l’ensemble des secteurs.